Peintures naturelles

Je fabrique* toutes mes peintures à partir de recettes traditionnelles utilisant des liants naturels et non-toxiques.

La peinture à la caséine : Issue de la protéine de lait, la caséine est un liant translucide présentant un bel aspect mat velouté. Elle permet de belles subtilités chromatiques et des jeux de transparences. Elle est idéale sur les supports plâtre ou chaux.

La peinture à la chaux : parfaitement adaptée au bâti ancien, la peinture à la chaux permet de réaliser des badigeons intérieurs comme extérieurs, et des décors simples comme les frises sous toit.

La peinture à l’ocre : Aussi appelée peinture à la farine ou peinture suédoise, elle protège efficacement les supports bois, principalement en extérieur.

La peinture à l’huile : Idéale pour les boiseries, elle permet de grandes subtilités décoratives grâce aux transparences de glacis successifs. Sa brillance peut-être renforcée par l’ajout d’un vernis.

Les gouaches et aquarelles : fabriquées à base de gomme arabique, ces peintures sont l’outil indispensable pour la réalisation des projets de décor... Réversibles à l’eau, elles permettent également la restitution de lacunes sur les décors historiques en intérieur.

Et aussi : la peinture à l’œuf, très prisée au Moyen-âge, à la colle de peau, dorure...

La peinture silicate : Inventée au XIXe siècle, la peinture silicate est une peinture industrielle d’une grande durabilité (forte résistance aux UV et aux intempéries), sans émanations chimiques (la cohésion de la peinture avec le support se fait sans solvants, par liaison moléculaire avec la silice présente dans le support) et d’un rendu mat intense comparable à celui de la chaux. Perspirante, elle est parfaitement compatible avec le bâti traditionnel.

* à l’exception de la peinture silicate, qui nécessite un traitement chimique particulier, réalisable uniquement en usine.